Le sandwich

sandwich

Le sandwich

Le sandwich a été inventé au XVIIIème siècle à la demande d’ un certain Lord Sandwich, qui donna également son nom à deux archipels. Joueur invétéré, il passait tout son temps devant une table de jeu et refusait de se lever pour aller s’offrir un dîner sérieux. Un cuisinier inventa donc pour lui le premier repas à la fois nourrissant, facile et rapide à préparer.

Le sandwich, en tant que plat, tient son nom de John Montagu, 4e comte de Sandwich. Le sandwich contenait à l’origine du bœuf salé, dont John Montagu était friand, et des tranches de concombre.

Un sandwich est en général composé de pain et d’un assortiment simple tel que le jambon, le fromage ou le thon, accompagné ou non de beurre, de sauce, d’œuf ou de crudités. Il se mange sans utiliser de couverts. C’est le principal produit de la restauration rapide. Certains restaurants se sont spécialisés dans la vente de sandwichs, on les appelle « sandwicheries » et ils sont l’équivalent de ce que les pizzerias sont pour la pizza.

Le sandwich est apparu en France dans les années 1830. Le sandwich est très populaire auprès des travailleurs qui le consomment pendant leurs pauses. Il ne nécessite pas d’être réfrigéré s’il est consommé assez rapidement et il n’a pas besoin non plus d’être réchauffé, ce qui se révèle être bien pratique dans certaines circonstances, comme sur les chantiers ou dans les champs.

Pour en savoir plus sur le sandwich :

Vous connaissez désormais l’origine du sandwich et sa principale utilisation, alors pourquoi ne pas réaliser un sandwich avec du pain maison ?

Be Sociable, Share!

Leave a Reply