Le pain d’épice

pain epices Le pain dépice

Le pain d'épices

Le pain d’épices (ou pain d’épice) est un gâteau au miel aromatisé avec diverses épices. Il est apparu au Moyen Âge en Chine puis en Europe.

Au Xème siècle, les Chinois mangeaient déjà une sorte de pain d’épices appelé “mi-king”, que Gengis Khan appréciait particulièrement: il en emmenait avec lui quand il partait en expédition. Ce sont vraisemblablement les Croisés qui sont à l’origine de l’arrivée du pain d’épices en Occident. Il fut rapidement populaire dans les Flandres et dans plusieurs villes d’Europe. A Nuremberg, au XVIIème siècle, il y avait pas moins de 11 fabriques de pain d’épices…

Au départ, ce pain spécial était poivré et ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’on supprima le poivre de sa préparation au profit du sucre.

L’« art du pain d’épices en Croatie du Nord » a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO le 16 novembre 2010.

L’appellation « pain d’épices de Dijon » ou « pain d’épices type Dijon » est réservée au pain d’épices dont la farine est majoritairement de la farine de blé.

L’appellation « pain d’épices de Reims » est réservée au pain d’épices composé de farine de seigle. C’est à Reims qu’étaient établis les premiers maîtres pain d’épiciers. C’est vers le XIVe siècle que les pâtissiers rémois eurent l’idée de relever le goût du pain au miel avec des épices ; ils reçurent alors le nom particulier de pâtissiers de pain d’épices. Le 2 août 1571, les ouvriers du pain d’épices affirment leur existence, revendiquent leur monopole. La corporation des pain-d’épiciers est alors fondée dans cette ville, puis reconnue officiellement par Henri IV en 1596.

L’appellation « pain d’épices au miel » est réservée au pain d’épices dans la composition duquel n’entre aucune autre matière sucrante que le miel.

L’ermite de Pithiviers saint Grégoire de Nicopolis passe pour avoir inventé un gâteau au miel bien proche du pain d’épices. La confrérie du pain d’épices de Pithiviers commémore ce fait.

Il existe à Gertwiller, le Musée du pain d’épices et de l’art populaire alsacien et le Palais du pain d’épices qui retracent l’histoire de cette denrée, on y trouve aussi des moules anciens, des emporte-pièces, des images ainsi que du matériel qui servait à sa fabrication. Il se trouve au-dessus d’un atelier de fabrication de pain d’épices que l’on peut également visiter.

Pour en savoir plus sur le pain d’épice :

 

Vous connaissez désormais l’essentiel du pain d’épices alors pourquoi ne pas entreprendre de confectionner vous même votre pain d’épices maison.

Be Sociable, Share!
  • more Le pain dépice

Leave a Reply